Dofé sou la pay kann

Graziella Leveneur

Mercredi 14 février 2018, par André Robèr // Pou koméla

ISBN979-10-91435-32-1 20€

"Pérsone ziska zordi la parti dan le tréfon n’l’ame réyoné konm Graziella Leveneur. Pérsone la trouv le mo kréol konm aèl, pou rakont la vi demoune dan lé-o, zot problinm, zot dézespoir, zot léspoir."
Axel Gauvin.

Après des études au lycée du Tampon et à l’Université de Lyon, Graziella Leveneur s’est engagée dans le milieu culturel et associatif (Secrétaire de l’Union des Femmes de La Réunion de 1995 à 2015) puis politique (Conseillère Régionale en 1998, Conseillère Générale en 2001, Directrice de Cabinet de la seule femme Deputée Maire à Saint-Paul de 2008 à 2014). Elle est aujourd’hui professeure d’Allemand.

Écrit en 1980, publié en 2000, Dofé sou la pay kann met en scène la Condition Humaine Créole post-coloniale, celle des femmes et hommes, ti-kolons des Hauts de l’île de La Réunion .
Les zistwars des kaniki (gens de peu) s’entremêlent à l’Histoire et racontent la « vraie vérité » du Monde Créole. Le Rire qui traverse ce roman est un élément essentiel de sa poétique et donne à la langue créole et au récit une vitalité flamboyante. La lecture de Dofé sou la pay kann est indispensable à la compréhension de la société réunionnaise contemporaine.

Graziella Leveneur est la seule femme à avoir écrit un roman en créole réunionnais, elle encourage les femmes à conquérir cet espace de créativité et de liberté.

Répondre à cet article